Réservé aux abonnés

Caravane de migrants au pied du mur

Une partie de la «caravane» est bloquée aux portes de la Californie, alors que Donald Trump durcit encore le ton.

24 nov. 2018, 00:01
epa07183669 Mexican federal and municipal agents block Central American migrants, who marched from the shelter they occupy in Colonia Zona Norte, near the El Chaparral pedestrian gate in Tijuana, Mexico, 22 November 2018. Central American migrant caravan is making its way to the Mexico-USA border to request asylum after fleeing violence and poverty in other countries.  EPA/ALEJANDRO ZEPEDA CORRIGE FOTÓGRAFO MEXICO CARAVAN MIGRANTS

Plus de 4500 migrants de la «caravane» partie, en octobre, du Honduras se trouvent, désormais, à Tijuana, au nord-ouest du Mexique. Dans cette ville frontalière qui jouxte San Diego, en Californie, les refuges sont arrivés à saturation.

Sur place, la tension s’est accentuée avec des manifestations de migrants près du poste-frontière. Des milliers d’entre eux comptent déposer des demandes d’asile aux Etats-Unis, mais l’attente pour que leur dossier soit étudié pourrait prendre plus d’une année. L’analyse d’Isabelle Vagnoux, politologue, spécialiste des relations entre les Etats-Unis et l’Amériqu...