Canada: population de caribous en déclin inquiétant

Les caribous sont-ils voués à disparaître du Canada? Rien n'est encore sûr. Ce qui l'est, en revanche, c'est que l'espèce se retrouve parmi les "plus à risque du pays", avec des taux de disparition allant parfois jusqu'à 98%.
14 oct. 2016, 08:18
Selon l'étude, ces menaces surviennent au moment où les troupeaux atteignent leurs niveaux les plus faibles et ne montrent aucun signe de rétablissement.

Les hardes de caribous de l'Arctique canadien, jadis fort nombreuses, se retrouvent dans une situation périlleuse, avec un déclin rapide de la majorité des troupeaux, a dénoncé jeudi la branche canadienne du Fonds mondial pour la nature (WWF).

L'espèce est l'une des "plus à risque du pays", estime dans une étude le WWF-Canada. L'organisation lance un appel à l'action "pour inverser la tendance".

Les variations de population sont naturelles chez les caribous et suivent des cycles bien connus. Cependant, "le déclin actuel est particulièrement troublant", juge l'organisation, en raison des nouvelles menaces auxquelles font face l'espèce, comme le changement climatique et l'augmentation du développement minier dans la région, ce qui affecte leur migration.

"Ces menaces surviennent au moment où les troupeaux atteignent leurs niveaux les plus faibles et ne montrent aucun signe de rétablissement", indique l'étude.

Moins 95%

Ainsi, dans les Territoires du Nord-Ouest, le troupeau de Bathurst, qui vit dans la toundra au nord du Grand lac des Esclaves, a vu sa population diminuer de 95% dans les 30 dernières années, la harde passant de 472'000 caribous en 1986 à moins de 20'000 en ce moment. "Encore plus inquiétant", le taux de femelles gestantes de cette harde a décliné de 23% entre 2012 et 2015, selon l'étude.

Le troupeau de l'île de Baffin a subi une baisse de 98% dans les 25 dernières années. Sa population a chuté de 235'000 à seulement 5000 têtes.

Le WWF demande la mise en place d'un moratoire sur les permis d'exploration minière dans les zones ayant été identifiées comme espaces de mise bas dans le Nord canadien. Officiellement, quatre hardes sont en voie de disparition au Canada, une autre est menacée et trois autres sont dans un état préoccupant, selon le Comité sur la situation des espèces en péril du Canada.