Réservé aux abonnés

Ça piétine à Genève

29 janv. 2014, 00:01

Les discussions sont restées bloquées, hier, au cinquième jour de la conférence de Genève sur la Syrie. De l'avis des observateurs, les deux délégations ne veulent pas prendre la responsabilité d'interrompre les discussions, mais jouent la montre jusqu'au terme fixé, vendredi, sans négocier sérieusement. Les représentants de Damas ont dénoncé "un important développement lié à la décision de l'administration américaine de fournir des armes aux groupes terroristes. Cette décision est une tentative directe d'empêcher toute solution politique en Syrie" .

Le représentant de l'ONU et de la Ligue a...