Burkhalter boulversé par la mort du collaborateur du CICR en Ukraine

Didier Burkhalter a transmis ses sincères condoléances à la famille du collaborateur du CICR mort à Donetsk dans l'est de l'Ukraine. Il s'est dit "consterné" et "boulversé".
07 août 2015, 14:17
Didier Burkhalter veut consolider la sécurité européenne en reformant la confiance.

Le chef du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), Didier Burkhalter, aussi président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), très active sur la crise ukrainienne, s'est dit jeudi soir "consterné" et "bouleversé" par la mort du collaborateur suisse du CICR à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

Il a transmis ses sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu'au CICR directement, tout en réitérant ses appels à toutes les parties pour faire en sorte que les armes se taisent en Ukraine.

Le chef de la diplomatie suisse a également mis en exergue, dans un communiqué publié jeudi soir par le DFAE, le rôle important joué par le CICR sur le terrain et demandé aux belligérants d'assurer la sécurité de ses collaborateurs ainsi que celle des civils.