Réservé aux abonnés

Brexit: pourquoi la recherche britannique est prise en otage

L’Union européenne fait traîner l’intégration du Royaume-Uni dans son programme Horizon Europe.

23 nov. 2021, 00:01
/ Màj. le 23 nov. 2021 à 09:32
Pour l'heure, un tiers des publications scientifiques britanniques sont le fruit de collaborations avec des chercheurs européens.

Des milliers de chercheurs, universitaires, ingénieurs ou fondateurs de start-up innovantes britanniques sont dans le flou le plus total. Ils devraient faire partie depuis le début de l’année du programme de soutien à la recherche et l’innovation de l’Union européenne, Horizon Europe, doté d’un budget de 95,5 milliards d’euros sur sept ans. 

A lire aussi: La Suisse exclue des programmes de recherche de l'UE: les chercheurs sont inquiets

Or, en raison des tensions entre Londres et Bruxelles sur le Brexit, la formalis...