Boston: Washington demande une plus grande coopération de la Russie

L'enquête des agences américaines sur le double attentat de Boston se poursuit, notamment par la recherche de "personnes représentant un intérêt". Une collaboration accrue de la Russie est demandée.

29 avr. 2013, 07:30
L'enquête sur le double attentat de Boston se poursuit.

Les agences américaines enquêtant sur le double attentat de Boston sont encore à la recherche de "personnes présentant un intérêt", ont déclaré dimanche des parlementaires. Certains attendent davantage de coopération de la Russie sur ce dossier.

"Je pense que les Russes ont des informations qui nous aideraient de façon remarquable et qu'ils n'ont pas encore partagées", a dit Mike Rogers. Le président républicain de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants s'est exprimé dimanche sur la chaîne de télévision ABC.
 
Il a signalé que Washington a demandé plus de coopération aux services secrets russes sur les contacts et activités récentes de Tamerlan et Djokhar Tsarnaev, les auteurs présumés du double attentat à la bombe commis le 15 avril à Boston.
 
Le FSB, le service de renseignement russe, a-t-il expliqué, est "hostile au FBI et à la CIA et il y a donc un problème culturel entre les Russes et nos gars". "Ils nous ont envoyé une lettre, ils n'avaient pas beaucoup d'informations", a-t-il poursuivi, indiquant que les demandes ultérieures de Washington étaient pour l'heure restées sans réponse.
 
Pour Mike Rogers, l'aîné des frères d'origine tchétchène s'était à l'évidence "radicalisé" lors de son visite en Russie, l'année dernière. Tamerlan a été tué lors d'une fusillade avec la police. Djokhar, interpellé et blessé après une vaste traque dans l'agglomération de Boston, a été inculpé.