Réservé aux abonnés

Boko Haram menace la bonne tenue des élections

19 févr. 2015, 00:01

Boko Haram a promis d'empêcher la tenue des prochaines élections au Nigeria, prévues en mars et avril. Le groupe islamiste a joint les actes à la parole en multipliant les attaques meurtrières dans le nord-est du pays.

Le chef du groupe islamiste armé, Abubakar Shekau, a juré de faire échouer le processus électoral en cours, notamment l'élection présidentielle couplée à des législatives et des sénatoriales, le 28 mars.

Le leader a également revendiqué l'attaque de Gombe (nord-est), capitale de l'Etat du même nom. Selon ses habitants, la ville a été envahie pendant plusieurs heures le 14 févrie...