Réservé aux abonnés

Berlusconi condamné, l'Italie secouée

02 août 2013, 00:01
data_art_1728037.jpg

L'ancien président du Conseil tombe pour fraude fiscale. Sa peine d'un an de prison est définitivement confirmée, mais elle devrait être aménagée. Son inéligibilité sera rejugée en appel.

ROME RICHARD HEUZE

Quatre ans de prison, dont trois amnistiés, mais une injonction à recalculer la peine de cinq ans d'inéligibilité à laquelle la cour d'appel l'avait condamné: au terme d'un délibéré interminable de six heures et demie, la Cour de cassation i...