Réservé aux abonnés

Banzai pour Tokyo 2020

La capitale japonaise, favorite du scrutin, a logiquement été préférée à Istanbul et Madrid.

09 sept. 2013, 00:01
data_art_1801183.jpg

Les membres du CIO ont osé: ils ont choisi Tokyo pour organiser les Jeux olympiques et paralympiques de 2020. Malgré la menace nucléaire représentée par la catastrophe de Fuku shima, la capitale japonaise a remporté la mise à Buenos Aires. Grâce à son sérieux, à ses garanties financières, à sa tactique politique très fine et aux erreurs de ses rivales Istanbul et Madrid. Il faudra donc attendre encore un peu pour revoir des JO d'été en Europe.

"La situation est sous contrôle" , a insisté Shinzo Abe, le premier ministre japonais, devant les membres du CIO. Pour lui, Fukushima et ses fuites rad...