Réservé aux abonnés

«Avec la Russie, le dialogue doit être ferme»

Coup de froid diplomatique entre Moscou et Paris.
11 oct. 2016, 23:28
/ Màj. le 12 oct. 2016 à 00:01

Les tensions diplomatiques entre la France et la Russie liées à la guerre en Syrie ont culminé hier avec l’annulation par Vladimir Poutine d’une visite prévue de longue date à Paris le 19 octobre. Les Russes ont justifié le refus de leur président par les conditions posées par la France.

Après plusieurs jours d’hésitation, l’Elysée a «fait savoir qu’une réunion de travail avec le président russe était possible sur la Syrie, à l’exclusion de tout autre événement pour le président de la République».

Vladimir Poutine «a décidé d’annuler» son déplacement, à l’origine lié à l’inauguration d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois