Avalanche en Italie: le DFAE dément la présence d'une Suissesse parmi les victimes

Selon une information du journal italien "La Stampa", une étudiante suisse de 22 ans se trouverait parmi les victimes de l'avalanche qui a enseveli un hôtel dans les Abruzzes. Une information a qui été démentie par le Département fédéral des affaires étrangères.

20 janv. 2017, 08:01
/ Màj. le 20 janv. 2017 à 10:28
Selon les estimations, entre 25 et 30 personnes (clients, employés et peut-être quelques visiteurs) sont encore portées disparues.

Selon le quotidien "La Stampa", une étudiante suisse de 22 ans ferait partie des personnes portées disparues suite à l'avalanche qui a enseveli un hôtel dans les Abruzzes, dans le centre de l'Italie. Le Département fédéral des affaires étrangères a démenti l'information, rapporte le 20 Minutes. La jeune femme aurait effectivement grandi en Suisse, avant de rejoindre l'Italie il a plusieurs années déjà. Elle n'est pas de nationalité helvétique.

Des dizaines de secouristes ont travaillé toute la nuit de jeudi à vendredi à la lueur de tours lumineuses autour de l'hôtel dévasté par la coulée. L'espoir est faible de retrouver des survivants.

 

Depuis jeudi matin, deux corps ont été retrouvés et au moins un autre localisé sur le site dans les hauteurs de Farindola. Mais les recherches progressent lentement, par crainte d'éboulements risquant d'ensevelir d'éventuels survivants. Aucun signe de vie n'a été relevé.

Selon les estimations, entre 25 et 30 personnes (clients, employés et peut-être quelques visiteurs) sont encore portées disparues, dont plusieurs enfants. Les corps des victimes ont été transportés à la morgue de l'hôpital de Pescara, sur la côte, où le parquet a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire.