Australie: les cyclones font des dégâts mais pas de victime

Les cyclones Lam et Marcia, qui ont simultanément touché les côtes australiennes vendredi, ont provoqué d'importants dégâts matériels mais n'ont pas fait de victimes.

20 févr. 2015, 11:02
epa04628295 The aftermath of Tropical Cyclone Marcia in Yeppoon, Queensland, Australia, 20 February 2015. The small town on the Capricorn Coast is bearing the brunt of the wild weather. According to media reports, Cyclone Marcia has been downgraded from Category Five to Category Four. The cyclone is still expected to be very destructive with wind gusts close to 300 kph.  EPA/KARIN CALVERT AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT

Phénomène rare, deux puissants cyclones ont touché simultanément vendredi les côtes de l'Australie. Ils ont provoqué par endroits d'importants dégâts matériels mais n'ont pas fait de victimes, selon un premier bilan officiel.

C'est d'abord Lam, une tempête de puissance 4 sur une échelle croissante de 5 niveaux, qui a frappé dans le nord du pays plusieurs communautés aborigènes, à 500 kilomètres à l'est de Darwin, capitale du Territoire du Nord. Puis, Marcia, une puissante dépression de catégorie 5, s'est abattu sur les côtes du Queensland (nord-est).

Avant d'être rétrogradé en catégorie 1, Lam a engendré des "dégâts substantiels" mais tout de même limités notamment à Milingimbi et à Ramingining. Mais aucun habitant n'a été grièvement blessé, selon Bruce Porter, chef de la police locale.

"Des lignes électriques ont été arrachées, ainsi que pas mal d'arbres. Plusieurs routes sont impraticables et des bâtiments et habitations sont sévèrement touchés", a-t-il déclaré en précisant que la piste de l'aéroport de l'île Elcho était jonchée de débris.

"Désastre" évité au nord de Brisbane

Dans le Queensland, Marcia a franchi la côte près de la baie Shoalwater, au nord de Yeppoon une ville de 16'000 habitants située à 670 km de Brisbane où vents violents et pluies diluviennes se sont abattus. Les autorités avaient redouté un "désastre" dans cette ville, mais finalement le cyclone n'a fait "que l'effleurer", selon les termes du premier ministre de cet Etat, Annastacia Palaszczuk. 30'000 personnes se trouvent toutefois sans électricité dans cette région, où des maisons ont subi des dégâts mineurs, a-t-elle précisé.

Marcia, rétrogradé en catégorie 3, fait désormais route vers Rockhampton, où vivent 80'000 personnes. Selon des spécialistes, Rockhampton, ville ancienne, abrite de nombreux bâtiments, qui pourraient avoir du mal à résister aux assauts d'un cyclone.

Compte tenu de sa puissance, Marcia a eu un impact dans un vaste périmètre, jusqu'à Brisbane où des habitants avaient entouré leur maison de sacs de sable et nettoyé leur jardin de tout objet susceptible d'être emporté par le vent. A Gladstone, Rockhampton, Mackay et Bundaberg, plus de 60 écoles et des entreprises ont été fermées tandis que des vols domestiques ont été annulés.

Des rafales jusqu'à 295 km/h

Des pluies diluviennes suivies d'inondations, des marées dangereuses, des vagues destructrices et des rafales de vent allant jusqu'à 295 km/h ont été enregistrés sur les côtes, au centre du Queensland. "On est cerné de troncs d'arbre, et le bruit donne l'impression que des avions de lignes passent au-dessus de nos têtes. Tous les arbres tombent", a déclaré un résident à la radio, ABC.

L'Etat du Queensland a été frappé par plusieurs tempêtes et cyclones ces dernières années, dont le cyclone Oswald, également classé en catégorie 5, qui avait provoqué des inondations dans une partie de l'Etat en 2013.