Australie: il débourse plus de 55 millions de francs pour l'achat d'une villa

Un milliardaire australien s'est offert une propriété de Sydney pour 75 millions de dollars australiens, près de 56 millions de francs. Un record pour l'immobilier résidentiel en Australie.

01 mai 2017, 10:38
La propriété est notamment dotée d'étables, d'un court de tennis et d'une salle de bal.

Le milliardaire australien Scott Farquhar a acheté une propriété de Sydney 75 millions de dollars australiens (56 millions de francs), rapporte lundi Fairfax Media. Il s'agit d'un nouveau record pour l'immobilier résidentiel en Australie.

Située dans le quartier très huppé de Point Piper, sur la Baie de Sydney, la villa nommée "Elaine" a été bâtie en 1863. Le cofondateur de la start-up Atlassian, spécialisée dans les logiciels, l'a achetée à John Brehmer Fairfax.

Cette propriété était depuis 1891 dans la famille Fairfax, qui contrôlait jadis un empire médiatique comptant notamment le Sydney Morning Herald. Elle avait alors été achetée 2100 livres.

La propriété est notamment dotée d'étables, d'un court de tennis et d'une salle de bal. M. Fairfax a vraisemblablement rejeté des offres de promoteurs qui prévoyaient de revendre en différents lots cette propriété située dans un des quartiers les plus chers du pays.

 

 

"Magnifique témoignage de l'histoire"

"C'eût été une grande perte de voir cette propriété rare revendue à la découpe", a déclaré M. Farguhar, 37 ans, à Fairfax Media, qui avait pris ce nom en 2007, bien après que la famille Fairfax en eut perdu le contrôle.

"Quand nous avons eu vent de ce projet, nous nous sommes dit que nous ne pouvions laisser ce magnifique témoignage de l'histoire australienne être transformé en complexe immobilier", a-t-il ajouté.

Le prix de vente établit un nouveau record pour l'immobilier résidentiel en Australie, selon l'Australian Financial Review. Le précédent record avait été atteint par une maison de Sydney qui avait été vendue, en 2015, 70 millions de dollars australiens par le magnat des casinos James Packer au milliardaire australo-chinois Chau Chak Wing.