Australie: cartes routières d'Apple pas fiables

Les cartes routières fournies par l'iPhone d'Apple peuvent être dangereuses selon la police australienne. Plusieurs automobilistes se sont égarés en les utilisant.

10 déc. 2012, 08:57
In this March 15, 2012 photo, Ben Gleitzman waves his hand over a traffic and navigation app called Waze on his Apple iPhone in a Menlo Park, Calif., parking lot during a demonstration showing traffic conditions on the display. Thousands of enthusiasts traveling the world using little more than GPS-equipped smartphones are helping Waze and other services to build in-depth maps of cities and countries around the world. Consumers, companies and even disaster relief organizations have come to rely on such ?crowdsourced? maps and the ability to update them almost instantaneously. (AP Photo/Paul Sakuma)
La police australienne a mis en garde lundi les automobilistes contre l'utilisation des cartes routières fournies par l'iPhone d'Apple. Après avoir secouru plusieurs personnes égarées dans des zones isolées, elle estime qu'elles peuvent être dangereuses.

Selon la police de l'Etat de Victoria, des automobilistes ont été envoyés "hors des sentiers battus" ces dernières semaines, au milieu d'un parc naturel, alors qu'elles tentaient de se rendre dans la petite ville de Mildura.

"La police est très inquiète car il n'est pas possible de s'approvisionner en eau dans le parc, alors que les températures peuvent atteindre 46 degrés Celsius, ce qui rend la situation potentiellement mortelle", disent les forces de l'ordre dans un communiqué.

Des essais menés par les autorités montrent que l'application cartes routières d'Apple place Mildura au coeur du parc national Murray Sunset, à 70 km de l'endroit de son emplacement réel.

Plus de signal

Au moins cinq conducteurs ont été secourus après avoir suivi les indications erronées de leur iPhone 5. "Un des gars avait perdu le signal de réception de son téléphone, il était coincé, il s'est embourbé, il a dû marcher et il a mis 24 heures à parvenir à un endroit où le signal passait. On a pu alors venir et lui porter secours", a raconté Simon Clemence, chef de la police de la région de Mildura.

"Si c'est une journée où les températures montent à 45 degrés, vous pouvez mourir", a prévenu le policier auprès de la chaîne publique ABC. En outre, la réception des signaux téléphoniques est imparfaite sur certaines zones du vaste territoire australien.

"C'est une situation dangereuse et nous demandons aux gens de ne pas utiliser la nouvelle application cartes routières de leur iPhone s'ils vont du sud de l'Australie à Mildura", située à quelque 500 km au nord-ouest de Melbourne, a-t-il ajouté.

Apple n'a pas souhaité commenter le cas spécifique de Mildura, mais a répété qu'il faisait tout son possible pour réparer au plus vite les erreurs de son application cartes routières utilisée sur l'iPhone 5.

Apple Maps s'est retrouvé sous le feu des critiques dès son lancement en septembre en raison de multiples défauts, les internautes à travers le monde se plaignant, photos à l'appui, d'erreurs comme des villes ou des routes disparues, mal placées ou mal identifiées. Le groupe américain s'était excusé pour les multiples bugs de cette application, suggérant même à ses clients d'utiliser des services de ses concurrents.