Aung San Suu Kyi présidente de l'opposition

Les élections de 2015 dans le viseur, Aung San Suu Kyi a été réélue à la tête du principal parti d'opposition birman, la Ligue nationale pour la démocratie.

10 mars 2013, 09:28
Aung San Suu Kyi a été réélue à l'unanimité à la tête de son parti.

Triomphe pour Aung San Suu Kyi. La lauréate du prix Nobel de la paix a été réélue dimanche présidente de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) au dernier jour du congrès du principal parti de l'opposition birmane, a indiqué une source au sein du parti. Il vise la victoire aux élections de 2015. Son parti fait figure de favori.

Sortir de la clandestinité

La Ligue a passé 20 ans dans la quasi-clandestinité sous la junte militaire et beaucoup de ses cadres, dont Suu Kyi, ont passé de longues années en prison. Elle a désormais réintégré le processus politique légal grâce aux réformes entreprises depuis deux ans par le nouveau régime.

Portée par l'extraordinaire charisme de Suu Kyi, la LND est devenue l'an dernier le premier parti d'opposition parlementaire, au terme de législatives partielles remportées haut-la-main.

Le parti a été secoué par de vives querelles internes ces derniers mois, conduisant notamment à l'expulsion de quatre membres, qui se sont vu refuser l'accès au congrès. La présidente a appelé plus que jamais à l'unité.