Au moins 19 tués dans un camp d'opposants iraniens en Irak

Au moins 19 personnes ont été tuées dimanche au cours d'affrontements qui ont fait suite à des tirs de mortier contre un camp d'opposants iraniens au nord de Bagdad, ont dit des sources proches des services de sécurité irakiens. Les Moudjahidine du peuple (MEK) ont eux dit que plus de 50 de leurs membres ont été tués.

01 sept. 2013, 22:27

On ignore pour l'instant qui est l'auteur des tirs de mortier, survenus tôt dimanche, mais le groupe dissident des Moudjahidine du peuple (Mujahadin-e-Khalq, MEK) accuse l'armée iakienne.

Les 19 victimes ont péri dans des affrontements intervenus ultérieurement entre les forces de sécurité et des habitants du camp. Selon une source, les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu sur la foule, laquelle avait envahi un poste à l'entrée du camp. Les violences ont également fait une cinquantaine de blessés, ont ajouté ces sources proches des services de sécurité.

Certaines des victimes ont été abattues à la mitrailleuse, avec les mains liées derrière le dos, a affirmé de son côté l'organisation des MEK.

Les Moudjahidine du peuple prônent le renversement du régime chiite iranien.