Réservé aux abonnés

Au Liban, une nouvelle crise des déchets menace

Les habitants de la région de Dennieh souffrent de la fermeture de la décharge locale et des retards de paiement de l’Etat. Grèves et manifestations se multiplient.

22 mai 2019, 00:01
Workers load garbage bags into trucks on a street in Jdeideh, east Beirut, Lebanon, Saturday, March 19, 2016. Sanitation workers have begun removing mountains of trash from the suburbs of Beirut in what residents hope marks the end of Lebanon's eight-month garbage crisis. (AP Photo/Bilal Hussein) Mideast Lebanon Trash Crisis

Al’entrée du village coquet de Bakhoun, dans les hauteurs des montagnes libanaises qui surplombent le port de Tripoli, les déchets fument encore, en fin de matinée, malgré la pluie fine. «Les gens les brûlent la nuit pour qu’on ne les voie pas», confie un policier du village. La région de Dennieh, connue, en temps normal, pour ses champs de noyers et ses forêts de pins, suffoque lentement sous les poubelles à moitié carbonisées depuis plusieurs semaines.

La crise préoccupe peu les politiques, accaparés par la finalisation d’un nouveau budget d’austérité visant à renflouer les caisses de l’Etat....