Attentats de Paris: le chanteur des Eagles of Death Metal soupçonne la sécurité du Bataclan

Lors d'une interview mercredi soir, Jesse Hughes a laissé entendre qu'une partie de la sécurité du Bataclan aurait pu être au courant des attentats.

10 mars 2016, 16:20
Le leader des "Eagles of the Death Metal" soupçonne certains vigiles du Bataclan.

Le 13 novembre 2015, 89 personnes ont perdu la vie dans la salle de concert parisienne du Bataclan. Le groupe qui se produisait sur scène en est sorti physiquement indemne, hormis le responsable de merchandising du groupe, Nick Alexander.

Près de 4 mois plus tard, le chanteur des Eagles of Death Metal est revenu sur le déroulement de cette soirée lors d'une interview donnée à Fox Business, rapporte Le Figaro.

 

 

"Quand je suis entré dans les coulisses, je suis passé devant un gars qui était censé assurer la sécurité. Il ne m'a même pas regardé. Je suis immédiatement allé voir le promoteur et je lui ai demandé: “Qui est ce type? Je veux mettre un autre gars à sa place”. Il m'a répondu: “Les autres gars ne sont pas encore là”. Et finalement j'ai découvert qu'environ six d'entre eux, et peut-être plus, ne se sont jamais pointés."

Jesse Hughes rajoute alors: "Il semble assez évident qu'ils avaient une raison de ne pas venir", laissant sous entendre qu'une partie des vigiles était au courant des attentats de Paris. Le chanteur conclut toutefois: "Je respecte l'enquête de la police".

Cette interview sera diffusée en intégralité sur Fox Business jeudi et vendredi soir selon le mèdia belge 7sur7.