Athènes: des activistes saccagent l'entrée des bureaux de Novartis

L'entrée des bureaux du géant pharmaceutique Novartis a été saccagée par des activistes dimanches matin à Athènes. De la peinture a été jetée sur la façade et des fenêtres brisées.

25 févr. 2018, 11:08
Ils accusent la firme bâloise de corruption de médecins et de politiciens grecs.

Des anarchistes ont saccagé dimanche matin l'entrée des bureaux de l'entreprise bâloise Novartis à Athènes, selon la police grecque. Aucun blessé n'est à déplorer.

L'action a été revendiquée par le groupe anarchiste Rouvikonas. Dans une déclaration postée sur un site internet séparatiste, le groupement accuse la firme bâloise de corruption de médecins et de politiciens grecs. D'après lui, l'élite politique et le pouvoir judiciaire du pays dissimuleraient ses agissements.

De la peinture a été jetée sur la façade du bâtiment. Les activistes ont aussi brisé les fenêtres de l'entrée du site au moyen de marteaux, a expliqué un policier.

Le Parlement grec enquête sur des allégations de corruption à l'encontre de 10 politiciens. Des témoins sous protection accusent Novartis d'avoir soudoyé de nombreuses personnes afin de faire grimper le prix de ses médicaments et de dominer le marché au moyen de l'approbation rapide de ses produits. Le groupe pharmaceutique a déclaré, la semaine passée, qu'une enquête interne allait être menée.