Réservé aux abonnés

Anvers tombe en mains séparatistes, la Belgique tremble

Les indépendantistes de la Nouvelle alliance flamande font un carton dans le nord du pays.

15 oct. 2012, 00:01
data_art_1138016.jpg

Les affaires vont se compliquer pour le premier ministre belge, le socialiste wallon Elio Di Rupo. Hier, le parti indépendantiste flamingant Nouvelle alliance flamande (N-VA) a remporté une victoire écrasante dans le nord du Plat pays, lors d'élections communales qui lui ont notamment permis de conquérir l'hôtel de ville d'Anvers. Dans sa ligne de mire, désormais: le triple scrutin, régional, fédéral et européen, prévu en juin 2014.

Les élections locales qui sont tenues hier dans les 589 communes belges n'ont pas bouleversé l'échiquier politique du côté francophone: les socialistes (PS), les ...