Réservé aux abonnés

Alors que la famine menace au Nigeria, Boko Haram bloque les secours

Plusieurs centaines de milliers de personnes ne peuvent pas recevoir l’aide nécessaire.

19 mai 2017, 23:27
/ Màj. le 20 mai 2017 à 00:01
epa05146055 A Nigerian victim of a Boko Haram attack a week ago at Dalori in Konduga local government area of Borno State, weaves a new fence to repair his burnt house, in Dalori, Nigeria, 06 February 2016. Nigerian military have been carrying out operations against Boko Haram following the death of at least 85 people last weekend by Boko Haram insurgents who stormed and torched Dalori village in the northeast of Nigeria.  EPA/STRINGER NIGERIA BOKO HARAM ATTACKS AFTERMATH

Environ 1,8 million de personnes sont au bord de la famine dans le nord-est du Nigeria, a alerté, jeudi, l’agence de l’ONU chargée de l’aide alimentaire. Malgré cela, le groupe djihadiste Boko Haram bloque les efforts de l’organisation pour porter secours à beaucoup d’entre eux.

Au total, plus de vingt millions de personnes vivant dans des zones frappées par la sécheresse au Nigeria, au Soudan du Sud, en Somalie et au Yémen souffrent de famine ou risquent très fortement d’en souffrir dans ce qui apparaît comme «la pire crise que nous ayons vue depuis cinquante ans».

«Alors que toutes c...