Allemagne: le groupe néonazi "les citoyens du Reich" placé sous surveillance

Un mois après la mort d'un policier tué par un membre des "citoyens du Reich", les autorités allemandes ont décidé de mettre le groupe néonazi sous surveillance. L'entité regrouperait plusieurs milliers de nostalgiques de l'Empire allemand.

22 nov. 2016, 18:53
Cette décision a été annoncée mardi, un mois après la mort d'un policier tué par l'un d'entre eux.

Le mouvement néonazi allemand des Reichsbürger ("les citoyens du Reich") va être placé sous surveillance. Cette décision a été annoncée mardi par le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière, un mois après la mort d'un policier tué par l'un d'entre eux.

Le chef des services de renseignement intérieur avait jugé il y a une semaine que le groupe était de plus en plus dangereux et il s'était inquiété de son rapprochement avec d'autres extrémistes européens et américains.

 

"Nous avons décidé cette semaine que les 'Reichsbürger' feraient immédiatement l'objet d'une surveillance de la part des renseignements intérieurs dans toute l'Allemagne", a déclaré Thomas de Maizière au Bundestag. "Le danger émanant de ce groupe s'est considérablement aggravé au cours de l'année écoulée", a-t-il ajouté.

Le ministère de l'Intérieur estime que cette nébuleuse regroupe plusieurs milliers de nostalgiques de l'Empire allemand, mêlant néonazis, adeptes de la théorie du complot et déçus de la République aux croyances ésotériques.