Allemagne: le blindé de la police ne résiste pas aux balles de tennis

La police allemande était plutôt fière de sa nouvelle acquisition: un canon à eau anti-émeutes dernière génération, commandé à 61 exemplaires. Mais le premier test est un fiasco: le blindé a été endommagé par... des balles de tennis!
23 avr. 2014, 07:20
Les Allemands ont acquis des véhicules similaires à celui-ci, appartenant à la police de St-Gall.

 La police de l'Etat allemand de Thuringe a admis mardi avoir abîmé son nouveau canon à eau antiémeute lors d'un exercice avec... des oeufs, des balles de tennis et des bouteilles en plastique. Le pare-brise du véhicule a très mal passé l'épreuve et présente des creux gros comme le poing.

Le "WaWe 10", un camion autrichien de 33 tonnes, de 900'000 euros et dont le réservoir peut contenir 10'000 litres d'eau, est censé être utilisé notamment pour calmer les hooligans, qui jettent plutôt des pavés que des balles de tennis.

L'Etat fédéral a commandé à 61 exemplaires. Dix-huit ont déjà été livrés à l'Allemagne.

Bonne nouvelle toutefois: le pare-brise en polycarbonate "n'est pas détruit", a assuré à l'agence allemande dpa le porte-parole de la police du Land de Thuringe.

Les élus régionaux d'extrême gauche (Die Linke) ont toutefois réclamé des explications, jugeant que la sécurité des policiers était en jeu.