Allemagne: des secouristes suisses viennent en aide à un spéléologue blessé

Une équipe suisse de quatre secouristes va essayer de venir en aide à un spéléologue allemand de 52 ans. L'homme est coincé depuis dimanche à 1000 mètres de profondeur dans un gouffre situé dans les Alpes de Berchtesgaden en Allemagne.

10 juin 2014, 12:45
L'opération de sauvetage a débuté lundi soir. Les Suisses pourraient atteindre le blessé mardi à la mi-journée.

Quatre secouristes suisses tentent de venir en aide à un spéléologue allemand de 52 ans dans les Alpes de Berchtesgaden. L'homme est blessé à la tête suite à un éboulement. Il se trouve dans un gouffre à plus de 1000 mètres de profondeur, a indiqué mardi matin la police locale.

L'équipe suisse a entamé lundi soir sa descente et devrait atteindre le quinquagénaire mardi à la mi-journée. Le blessé est conscient. Il se trouve à plus de six kilomètres de l'entrée du gouffre.

Le spéléologue et deux compagnons s'étaient engagés dimanche matin dans l'exploration du gouffre de Riesending, le plus profond d'Allemagne. Ce site est peu fréquenté, car il nécessite d'être expérimenté. Par ailleurs, des chutes de pierres s'y produisent.

Peu après l'entrée du gouffre se trouve un puits de plus de 200 mètres. Suivent des méandres et des étroitures (passages très resserrés), a indiqué à l'ats Constanze Bonardo de l'Institut suisse de spéléologie et de karstologie (ISSKA). "Il y en a pour dix heures pour atteindre le fond", a-t-elle précisé.

D'autres Suisses bientôt sur place

Quatre secouristes suisses alémaniques ont été dépêchés sur les lieux lundi soir. Quatre autres vont les rejoindre mardi, puis six autres mercredi, a signalé Mme Bonardo.

Ils emportent un équipement de poids. En plus de lourds cordages, ils ont pris avec eux des produits médicaux et de la nourriture. Et sans doute une civière souple. Au fond du gouffre, la température est d'environ 10 degrés.

Long processus

Selon des spécialistes des secours en montagne de Bavière, le blessé devrait être sorti de la montagne d'ici la fin de la semaine. Le sauvetage devrait prendre quelques jours, car l'homme sera remonté par étapes le long du gouffre. Dans un premier temps, les compagnons du blessé avaient supposé qu'il ne pourrait être remonté que couché. Il semble toutefois qu'il puisse se tenir debout brièvement.