Alertes à la bombe au Danemark et en Allemagne, plusieurs écoles évacuées

Panique en Allemagne. Un courriel faisant état d'une bombe a provoqué l'évacuation d'une douzaine d'écoles dans le pays. Scénario similaire au Danemark, où deux aérodromes et deux galeries commerçantes ont été vidés de leurs occupants en raison d'une alerte à la bombe.
17 oct. 2016, 17:20
Un centre commercial près de Roskilde, au Danemark, a été évacué.

Une série d'alertes à la bombe ont provoqué lundi au Danemark l'évacuation de deux aérodromes et de deux galeries commerçantes. En Allemagne, la police a mené des fouilles dans une douzaine d'écoles, surtout à Leipzig, dans l'est du pays.

L'aérodrome de Roskilde, à 35 km de Copenhague, ainsi qu'une galerie commerçante du centre de cette petite ville ont été évacués. Un centre commercial de Slagelse, près de Roskilde, a également été évacué, tout comme un aérodrome du nord-est du pays. A Copenhague, un campus universitaire a été brièvement fermé. La police danoise a déclaré ignorer pour l'instant l'origine de ces différentes alertes.

D'autres alertes à la bombe ont visé plusieurs sites de la région de Copenhague, comme l'aéroport international, mais elles ont été vite classées comme de fausses alertes car elles émanaient toutes du même correspondant, a déclaré la police à la chaîne de TV danoise TV2.

La police allemande a procédé, elle, à des fouilles dans une douzaine d'écoles qui ont reçu des menaces similaires par courriel. Neuf écoles de Leipzig étaient concernées, selon un porte-parole de la police, sans donner plus de détails sur le contenu des messages.

D'autres établissements scolaires dans les villes de Goettingen (ouest) et de Magdebourg (est) ont aussi reçu des menaces. Certaines de ces écoles ont dû être évacuées et fermées pour le reste de la journée.

Les premiers éléments de l'enquête suggèrent toutefois que ces "menaces ne sont pas sérieuses", selon la police.