Afrique du Sud: ils volent un manchot dans un parc aquatique et le relâchent dans l'océan

Deux étudiants ont kidnappé un manchot dans un parc aquatique en Afrique du Sud puis l'ont relâché dans l'océan, la semaine dernière. Les deux jeunes voulaient dénoncer les conditions de vie des bêtes en captivité, mais l'oiseau pourrait ne pas survivre.
28 sept. 2016, 19:03
Le personnel du parc et plusieurs bénévoles patrouillent depuis plusieurs jours sur la côte, à la recherche du manchot disparu. (illustration)

Ces deux étudiants sud-africains voulaient bien faire. Et pourtant, leur acte pourrait bien coûter la vie à un innocent animal. La semaine dernière, ils ont décidé de dénoncer les conditions de vie des bêtes en captivité en capturant l'un des manchots du parc aquatique Bayworld à Port Elizabeth. Il ont ensuite relâché l'oiseau, prénommé Buddy, dans l'océan Indien. Les responsables de la structure ont vite remarqué l'absence de leur petit pensionnaire en le cherchant le lendemain du vol pour effectuer son examen de santé mensuel.

 

L'acte des deux étudiants pourrait être catastrophique pour Buddy, comme le confie le directeur du parc, cité par BFMTV: "...il se trouve dans un environnement étranger. Il n'a pas l'expérience pour survivre". De plus, Buddy a été séparé de sa femelle, alors que les manchots, très fidèles, restent généralement avec leur moitié toute leur vie. Cette séparation forcée rend les oiseaux encore plus vulnérables, ce d'autant plus que Buddy et sa compagne ont des petits, dont la survie est désormais fragilisée. Une situation inquiétante, surtout que les manchots du Cap sont une espèce en voie de disparition.

Le personnel de Bayworld, ainsi que des bénévoles, sont partis à la recherche de Buddy. Mais l'animal ne possédant pas de balise GPS, le retrouver semble très compliqué.

par Marie Dorsaz