Afghanistan: un attentat contre un autocar fait onze victimes

Un attentat à la mine artisanale a fait onze victimes parmi les passagers d'un autocar samedi soir, dans le nord de l'Afghanistan. L'attaque a eu lieu peu de temps après la fermeture des bureaux de vote, lors du second tour de l'élection présidentielle.

15 juin 2014, 10:28
Plusieurs menaces d'attentat planaient au-dessus du second tour de l'élection présidentielle afghane.

L'explosion d'une mine artisanale au passage d'un autocar a fait onze morts, dont plusieurs responsables électoraux, dans le nord en Afghanistan, a annoncé dimanche le gouverneur de la province de Samangan. Les faits se sont produits samedi soir, après la fermeture des bureaux de vote, lors du second tour de l'élection présidentielle.

Trois responsables locaux de la Commission électorale indépendante (CEI) et deux observateurs de l'équipe du Dr. Abdullah figurent parmi les victimes de l'attaque, a précisé le gouverneur Khairullah Anosh.

Selon le décompte de Reuters, l'attentat porte à 31 morts le bilan des pertes civiles de cette journée électorale que les talibans s'étaient jurés d'endeuiller. Quinze militaires et onze policiers ont également été tués.

Des membres de la milice islamiste ont par ailleurs amputé les doigts de onze personnes qui avaient bravé leur appel au boycott du scrutin. Après avoir voté, les électeurs devaient tremper un doigt dans l'encre.

Participation de 60%

L'élection a opposé l'ex-ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah, ancien conseiller d'Ahmed Shad Massoud, à Ashraf Ghani, anthropologue et économiste passé par la Banque mondiale.

Plus de 150 actes de guérilla ont été recensés à l'échelle nationale, ce qui n'a apparemment pas dissuadé les Afghans de se rendre dans les bureaux de vote. Selon la commission électorale, la participation a été de l'ordre de 60%, comme au premier tour, qui s'est déroulé le 5 avril. Abdullah était alors arrivé en tête avec 45% des voix et Ghani en a obtenu 31,6%.

Les résultats du second tour ne sont pas attendus avant le 2 juillet.