Affaire Skripal: Soixante diplomates américains doivent quitter la Russie jusqu'au 5 avril

Moscou expulse 60 diplomates américains et ferme le consulat américain à Saint-Pétersbourg. Une décision en représailles à l'expulsion par les Etats-Unis de 60 diplomates russes et de la fermeture du consulat russe à Seattle.

29 mars 2018, 19:51
La Russie va fermer le consulat des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg.

Cinquante-huit diplomates américains en poste à Moscou et deux employés américains du consulat général d'Ekaterinbourg, dans l'Oural, sont déclarés personae non gratae. Ils devront quitter la Russie au plus tard le 5 avril.

Quant au consulat général des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg, dont le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé la fermeture, il devra suspendre ses activités dans les deux jours, a ajouté le ministère, cité par des agences de presse russes.

Ces décisions viennent en représailles à l'expulsion par les Etats-Unis de 60 diplomates russes et de la fermeture du consulat russe à Seattle, en signe de solidarité avec le Royaume-Uni qui accuse la Russie d'avoir empoisonné l'ex-agent russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia dans le sud de l'Angleterre, le 4 mars.

Une majorité de pays membres de l'Union européenne, de même que le Canada et l'Ukraine, ont également décidé lundi, de concert avec Washington, des expulsions de diplomates russes en solidarité avec le Royaume-Uni concernant l'affaire Skripal, dans laquelle Moscou nie toute implication.