Affaire Maëlys: le principal suspect Nordahl Lelandais avoue avoir tué la jeune fille

Le principal suspect dans l'affaire Maëlys serait passé aux aveux. Selon Le Dauphiné Libéré, Nordahl Lelandais aurait avoué avoir tué la jeune fille accidentellement. Plus tôt dans la journée, il avait indiqué où se trouvait le corps.

14 févr. 2018, 15:36
/ Màj. le 14 févr. 2018 à 17:34
L'ancien militaire aurait révélé l'endroit où il a caché le corps de la petite disparue depuis le 27 août dernier.

Soudaine avancée dans l'affaire Maëlys, du nom de la jeune fille disparue en Isère, en France voisine. Nordhal Lelandais a avoué avoir tué Maëlys de façon "involontaire", mais refuse de s'expliquer sur les circonstances qui l'ont conduit à cet acte. Selon Le Dauphiné Libéré, le principal suspect aurait déclaré aux enquêteurs que la fillette a été tuée à proximité de son domicile de Domessin. Il aurait ensuite caché le corps, avant de l’enterrer dans un autre endroit.
 

 

Les restes du corps de l'enfant ont été découverts par les enquêteurs, a annoncé le procureur lors d'une conférence de presse.

L'ancien militaire, mis en cause dans les disparitions de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, a été interrogé à sa demande ce mercredi matin au Palais de justice de Grenoble, écrit le Figaro. Il a ensuite été transporté au Pont-de-Beauvoisin (Isère), où la fillette a disparu en août dernier, puis dans plusieurs lieux en Savoie.

 

Détenu à la prison de Saint-Quentin Fallavier, dans l'Isère, Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule ce mercredi matin un peu avant huit heures. Selon Le Dauphiné Libéré, l'ex-militaire a été conduit jusqu'au Palais de justice de Grenoble, à 80 kilomètres du centre pénitentiaire. Il y a été entendu pour la deuxième fois, après un premier interrogatoire le 30 novembre dernier. Indiquant que le trentenaire a rencontré les magistrats à sa demande, l'AFP affirme que Nordahl Lelandais coopère désormais avec les enquêteurs.

L'ancien maître-chien aurait répondu à des questions sur la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, introuvable depuis la nuit du 26 au 27 août 2017. Le suspect et la petite fille se trouvaient à la même soirée de mariage, au Pont-de-Beauvoisin (Isère). Plusieurs éléments pèsent contre Nordahl Lelandais, notamment la découverte de l'ADN de Maëlys dans sa voiture.