Réservé aux abonnés

Accord sans ambition pour la planète

Organisateurs du sommet de Madrid et ONG ont dénoncé une résolution a minima pour faire face à l’urgence climatique.

16 déc. 2019, 00:01
Activists protest outside of the COP25 climate talks congress in Madrid, Spain, Saturday, Dec. 14, 2019. The United Nations Secretary-General has warned that failure to tackle global warming could result in economic disaster. (AP Photo/Manu Fernandez) APTOPIX Spain Climate Talks

Aentendre les critiques qu’elles reçoivent, c’est à se demander si les conclusions de cette COP25, adoptées, comme c’est la règle, à l’unanimité, ont été votées par au moins l’une des 196 délégations.

Que la société civile trouve le résultat trop peu ambitieux, c’était prévisible. «Les Etats protègent leurs intérêts industriels, plutôt que le climat. La crédibilité de l’Accord de Paris s’amenuise, COP après COP», écrit ainsi Greenpeace. Que les experts y trouvent à redire, c’était envisageable. «Jamais je n’avais vu une telle déconnexion entre ce que la science exige et ce que les négociations ...