Votre publicité ici avec IMPACT_medias

A Dachau, Merkel appelle à lutter contre l'antisémitisme

A l'occasion du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration de Dachau, près de Munich, Angela Merkel a appelé dimanche "à ne jamais fermer les yeux" devant l'antisémitisme.

03 mai 2015, 15:38
German Chancellor Angela Merkel, delivers a speech   during a visit to  the  concentration camp Dachau  where more than 43,000 persons were murdered and over 200,000 were imprisoned during the Nazis? terror reign from 1933-1945 in Dachau, southern Germany, on Tuesday,Aug.20, 2013.  She was invited by a former inmate, 93-year-old Max Mannheimer, who was liberated from Dachau by American soldiers in 1945.   Merkels? visit Tuesday evening was the first by a German chancellor to Dachau. (AP Photo/ dpa,  Inga Kjer)

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé dimanche "à ne jamais fermer les yeux" devant l'antisémitisme. Elle s'exprimait lors d'une commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration de Dachau, près de Munich.

"Nous avons le devoir de ne jamais fermer les yeux ou les oreilles face à ceux qui injurient, menacent ou agressent ceux qui disent qu'ils sont juifs ou défendent Israël", a lancé la dirigeante, devant plusieurs centaines de rescapés, vétérans américains et personnalités politiques. Tous étaient réunis dans le camp de Dachau, à 17km au nord-ouest de Munich.

Angela Merkel a aussi évoqué le "grand honneur" de retrouver des survivants de la barbarie nazie. Celle qui est née neuf ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale a également martelé que le judaïsme était "une partie de notre identité".

"Aux morts!"

"Aux morts!", a ensuite lancé l'un des responsables du Comité international de Dachau, qui regroupe des rescapés. Puis la foule s'est longuement recueillie, près du four crématoire de ce camp, le premier du genre créé par le régime nazi, en 1933.

Ne pas oublier

A l'heure où de nombreux survivants sont déjà morts, le président du Conseil central des juifs d'Allemagne, Josef Schuster, a invité à garder intacte la mémoire de la Shoah.

A l'entrée du camp, la porte en fer forgé vient rappeler le cynisme des nazis avec son inscription "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre"). Ce portail a été dérobé durant une nuit de novembre par des inconnus. Une copie a été inaugurée jeudi.

Le camp a été ouvert le 22 mars 1933, soit moins de deux mois après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Il était initialement destiné à interner les prisonniers politiques. Mais Dachau a ensuite servi de modèle d'organisation pour les autres camps de la mort, de Treblinka à Buchenwald. Il fut installé tout d'abord dans une usine de munitions à l'abandon, avant la construction d'un grand complexe de bâtiments à partir de 1937.

Le 29 avril 1945, il avait été libéré par les Américains. Les images d'archives de l'époque montrent notamment des survivants hagards, malades et amaigris. Des clichés qui restent insoutenables.

Plus de 206'000 prisonniers

Plus de 206'000 prisonniers venus d'une trentaine de pays y ont été détenus. Les cérémonies internationales du 70e anniversaire de l'ouverture des camps ont débuté le 27 janvier à Auschwitz, en Pologne occupée par les nazis.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias