1er mai: affrontements à la manifestation parisienne, trois CRS blessés

Lundi, la manifestation du 1er mai dans la capitale française a dégénéré par endroits. Trois CRS ont été blessés par des tirs de projectiles et des cocktails Molotov. Des vidéos sur les réseaux sociaux montrent également des blessés parmi les manifestants.

01 mai 2017, 16:17
Les vidéos sur les réseaux sociaux témoignent de la violence des heurts.

Des affrontements ont éclaté lundi entre jeunes cagoulés et CRS en marge de la manifestation parisienne du 1er mai. Ils ont fait trois blessés parmi les forces de l'ordre, a indiqué lundi la préfecture de police.

 

 

"Des individus masqués et cagoulés ont jeté des projectiles et des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre", qui ont répondu en faisant "usage de grenades lacrymogènes", a indiqué la police. "Un CRS a été sérieusement brûlé par un cocktail Molotov", a-t-on précisé à la préfecture.

Les quelque 150 activistes, dont des membres de la Confédération nationale du travail (CNT, anarchiste), ont été isolés et encadrés par les forces de l'ordre dans le secteur de la rue de Lyon, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Le cortège, emmené par une intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires, a dû s'arrêter à plusieurs reprises, pendant que des individus, positionnés en avant de la tête de la manifestation, faisaient face à des cordons de policiers avec des projectiles parfois trouvés sur place et des cocktails Molotov.

 

 

Les heurts se sont concentrés principalement aux abords immédiats de la place de la Bastille, selon les images diffusées par les chaînes d'information en continu. Des dégradations ont également émaillé la manifestation, avec des vitrines dégradées ou encore un Abribus dont la vitre a été cassée.

Selon cette vidéo en direct postée sur Twitter, deux personnes parmis les manifestants ont été également blessés.

 

 

 

La candidate à la présidentielle française, Marine Le Pen, s'est immédiatement emparée de cet événement sur son twitter.