Sion: ACCLIMATASION ne décolle pas

Aucun dossier n'a été présenté à ce jour dans le cadre du projet pilote ACCLIMATASION. Lancé par la ville de Sion et soutenu par l'Office fédéral du développement territorial, il vise à remettre la nature au coeur de la cité.
09 sept. 2014, 14:45
Un exemple d'aménagement avec plus de 600 plantes vivaces est à admirer devant l'UAPE de Saint-Guérin.

ACCLIMATASION a demandé aux privés de présenter des projets s’adaptant au réchauffement climatique et ramenant la nature dans la cité. Mais pour l’heure, aucun dossier n’a été déposé.

Projet pilote de la Ville de Sion soutenu par l’Office fédéral du développement territorial ARE, ACCLIMATASION veut remettre de la nature dans la cité pour lutter contre le réchauffement climatique. Il faut savoir que Sion détient un inquiétant record, à savoir celui de la hausse de la température moyenne en 20 ans, qui est de 1 degré, soit la plus importante de Suisse.

L’appel à projets lancé au milieu du mois de juin n’a pourtant pas encore porté de fruits. A part des contacts, les initiateurs n’ont pas reçu de dossier. Le délai de réponse est fixé à la fin du mois.

«Lorsqu’on lance un projet pilote, on ne s’attend pas à un gros succès au départ», commente Sarah Huber, chef de projet à la Fondation pour le développement durable des régions de montagne. «Mais c’est sûr, on espérait des réponses.»

Les intéressés peuvent donc encore s’annoncer pour proposer des aménagements. Ils pourront bénéficier des conseils d’un architecte paysagiste. Le financement est généreux puisque la Ville de Sion s’engage à hauteur de 80%, jusqu’à concurrence de 20 000 francs.