Réservé aux abonnés

Berne hausse le ton

La Suisse suspend l'accord signé avec la Libye par Hans-Rudolf Merz. A Genève, le conseiller d'Etat Laurent Moutinot a indiqué qu'il ne s'excusera pas pour l'arrestation d'Hannibal Kadhafi.
05 nov. 2009, 05:02

L'accord signé avec la Libye le 20 août est suspendu. Le Conseil fédéral a annoncé cette mesure hier face au refus des autorités libyennes de coopérer concernant le sort des deux Suisses retenus en otage par Tripoli. Les partis expriment leur satisfaction.

La suspension de l'accord a été annoncée par le porte-parole du Conseil fédéral André Simonazzi lors d'une conférence de presse. Selon une déclaration lue par le vice-chancelier, «il est notoire que Tripoli refuse toute collaboration...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois