Réservé aux abonnés

Jusqu'au 29 mai, la «Semaine alcool» permet de parler de la prévention.

Gérer sa consommation, c'est possible

26 mai 2011, 08:12

Un petit apéritif en fin de matinée, un verre de rouge pour accompagner le repas de midi, une bière à la sortie du travail, un ou deux autres verres en soupant. Chaque jour, semaine après semaine, tout au long de nombreuses années. Et un jour on se pose de vraies questions sur son état de santé. Georges- Alain Claret, référent du programmeAlcochoix+ à la Ligue valaisanne contre les toxicomanies, est de ceux qui peuvent y apporter des réponses efficaces. «Les problèmes liés à l’a...