Les Essentiels

Cette sélection est réservée aux abonnés. Abonnez-vous pour y avoir accès.
Le Conseil d’Etat ne veut pas d’enseignement à distance, même au niveau tertiaire.

Cours à distance, masque dès 8 ans, pass Covid de 270 jours, autoquarantaine: les positions du Valais

La Confédération a mis en consultation auprès des cantons une série de mesures concernant la pandémie causée par le coronavirus. Le Conseil d’Etat valaisan accepte notamment la prolongation des mesures actuelles jusqu’à la fin mars.
Pour réaliser le projet d'assainissement de la décharge du Châtelet, une modification du plan de zones doit d'abord être effectuée.

Port-Valais: «Même en cas de non le 13 février, la décharge reprendra son activité»

Port-Valais va voter prochainement sur une modification de son plan de zones du Châtelet. En toile de fond: le projet d’assainissement de la décharge qui cristallise les esprits.
Parmi ses actions, l'Etat du Valais avait lancé 100 000 bons de 100 francs. Ils ont tous trouvé preneur.

Relance de l’économie: le Valais a distribué des bons pour 12,4 millions

Pour soutenir le tourisme, le commerce et l’agriculture valaisanne frappés par le Covid, l’Etat du Valais a lancé trois opérations en distribuant différents bons d’achat. Il tire le bilan de son action.
Novak Djokovic a quitté l'Australie dimanche soir. Il a atterri à Dubaï.

Tennis – Yves Allegro: «Les exemptions ont entrouvert la porte et Novak Djokovic a tenté de s’y engouffrer»

Yves Allegro, l’un des coachs du joueur français Pierre-Hugues Herbert, non vacciné, est bien placé pour analyser le feuilleton Novak Djokovic en Australie. Pour le Valaisan, les torts sont partagés.
António Horta-Osório avait été nommé à la présidence de Credit Suisse à la fin avril 2021.

Le président de Credit Suisse António Horta-Osório démissionne

António Horta-Osório, président de Credit Suisse a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi sa démission. Il était sous le feu des critiques pour avoir violé des mesures de quarantaine.
Eric Zemmour avait qualifié les migrants mineurs isolés de "voleurs", "assassins" et "violeurs".

Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine

Eric Zemmour, candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle française a été condamné à 10’000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs migrants.
Les Essentiels