Réservé aux abonnés

Une éventuelle solution pour Rouen

10 janv. 2012, 00:01

Les syndicats de la raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen, ne croient plus en Petroplus, le groupe zougois dont les lignes de crédit sont coupées. Elles demandent à l'Etat français de saisir la raffinerie et de la remettre à un autre industriel capable de sauver le site. L'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC devait défendre ce message devant le ministre de l'Industrie et de l'Energie Eric Besson au cours d'une rencontre prévue hier soir. Pour elle, peu importe que cet industriel soit français ou étranger. L'inter-syndicale travaille sur plusieurs pistes notamment celle de la compagnie nation...