Réservé aux abonnés

Un coût élevé pour les banques privées

07 juin 2017, 23:17
/ Màj. le 08 juin 2017 à 00:01

L’avènement de la transparence fiscale pèse sur les banques privées suisses: 77% des instituts financiers envisageraient d’externaliser le fardeau de la déclaration fiscale pour des raisons de coûts, selon un sondage de KPMG. Les clients des banques suisses domiciliés à l’étranger sont confrontés à des exigences complexes de la part de leur fisc national. Pour les instituts helvéti-ques, cela signifie qu’ils doivent maîtriser toujours plus de compétences spécifiques à chaque pays, constate le cabinet d’audit et de conseils dans un sondage publié hier. L’enquête, à laquelle ont pris part une tr...