UBS ferme quatre succursales en Allemagne

La banque UBS va fermer quatre de ses succursales en Allemagne liées à ses activités de gestion de fortune.
06 août 2015, 15:16
Les activités de la banque d'affaires de l'UBS ont connu d'énormes pertes ces dernières années.

UBS revoit ses activités de gestion de fortune en Allemagne. La banque va fermer l'an prochain ses succursales de Dortmund, Essen, Rosenheim et Wiesbaden. Quelque 25 à 30 personnes sont touchées par la mesure, a indiqué à l'ats un porte-parole, confirmant une information de l'agence Reuters.

La plupart des employés risquent d'être licenciés. Seuls quelques collaborateurs se verront proposer un autre poste. Un plan social est prévu pour les personnes touchées, précise le porte-parole du numéro un bancaire helvétique. L'équipe en place à Wiesbaden sera transférée à Francfort.

La grande banque dispose encore de dix sites en Allemagne dans les principales villes du pays, notamment à Berlin, Francfort, Hambourg et Munich. UBS compte actuellement un peu moins de 1000 employés outre-Rhin.

L'Allemagne est relativement peu touchée par l'annonce fin octobre de la suppression de 10'000 emplois dans le monde d'ici à 2015, principalement dans la banque d'investissement. A terme, UBS devrait employer 54'000 collaborateurs, contre plus de 83'000 il y a cinq ans.

La restructuration en Allemagne intervient alors que les autorités judiciaires ont multiplié les perquisitions auprès de clients soupçonnés d'évasion fiscale. Jusqu'ici UBS a toujours démenti avoir apporté un soutien à ses clients afin qu'ils se soustraient à leurs obligations fiscales.

Fin novembre, le Bundesrat a rejeté l'accord fiscal avec la Suisse. Le gouvernement allemand a renvoyé le projet devant une commission de conciliation pour tenter de sauver le texte. Le gouvernement suisse et les banques comptent sur un succès de la procédure de médiation.