Taux Libor: le secrétaire d'Etat américain au Trésor s'était inquiété de manipulations en 2008

Le scandale politico-financier relatif aux manipulations du taux Libor était pronostiqué en 2008 par Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor.

13 juil. 2012, 11:23
Le secrétaire d'Etat américain au Trésor, Timothy Geithner, avait mis en garde dès 2008 les autorités britanniques de risques de manipulation du Libor, le taux interbancaire au centre d'un vaste scandale politico-financier, a indiqué jeudi le "Washington Post".

Le secrétaire d'Etat américain au Trésor, Timothy Geithner, avait mis en garde dès 2008 les autorités britanniques de risques de manipulation du Libor, le taux interbancaire au centre d'un vaste scandale politico-financier, a indiqué jeudi le "Washington Post".

Le Post publie des extraits d'un mail de juin 2008 signé par M. Geithner, alors à la tête de la Réserve fédérale de New York, dans lequel il suggère aux régulateurs britanniques de modifier les règles de fixation du Libor pour parvenir à "une procédure crédible".

Fin juin, une enquête pénale a été ouverte en Grande-Bretagne après la révélation d'une manipulation, de 2005 à 2009, de ce taux qui a des répercussions sur l'ensemble de la sphère financière. Le scandale a poussé trois dirigeants de Barclays à la démission et pourrait s'étendre à d'autres banques.

"Avec le scandale du Libor qui menace de migrer de Londres vers Washington, la pression monte autour de Geithner et d'autres régulateurs pour qu'ils expliquent ce qu'ils savaient et quand ils le savaient", écrit le "Washington Post".

Le Congrès américain a récemment convoqué à une date encore inconnue Timothy Geithner et le président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, pour leur demander des explications sur le scandale du Libor.