Servisair rachetée par Swissport

Le fournisseur de services aéroportuaires Servisair a été racheté par Swissport. La transaction s'élève à 450 millions d'euros pour le groupe d'assistance au sol zurichois.

02 août 2013, 08:49
L'opération devrait être bouclée au 4e trimestre.

Le groupe zurichois d'assistance au sol Swissport rachète à l'entreprise française Derichebourg le fournisseur de services aéroportuaires Servisair. Le montant de la transaction s'élève à 450 millions d'euros.

L'opération, qui nécessite le feu vert des autorités de la concurrence, devrait être bouclée au 4e trimestre, a indiqué vendredi Swissport dans un communiqué. Les conseils d'administration des deux groupes ont d'ores et déjà approuvé la transaction.

Le numéro un mondial de l'assistance au sol avait informé la semaine dernière qu'il était sur le point d'acquérir Servisair et qu'il bénéficiait d'une période d'exclusivité en vue d'acquérir l'intégralité de la société.

"Servisair est une grande entreprise avec des normes très élevées de qualité et une excellente réputation. Elle s'accorde parfaitement à la stratégie de croissance globale et durable de Swissport", a relevé son président et directeur général Per Utnegaard, cité dans le communiqué.

Servisair est un opérateur global qui fournit des services d'assistance en escale à environ 106 millions de passagers dans 118 aéroports de 20 pays.

La firme, qui emploie quelque 15'000 personnes, traite 645'000 tonnes de fret par an pour le compte d'environ 500 clients. Elle a dégagé lors de l'exercice fiscal 2012 un chiffre d'affaires de 688 millions d'euros (848 millions de francs).

Désendettement

De son côté, Swissport est le leader mondial dans le secteur de l'assistance au sol. Il réalise des services auprès de 118 millions de passagers et traite environ 3,5 millions de tonnes de fret par an.

L'entreprise, contrôlée par la société d'investissement française PAI Partners, est présente sur 180 aéroports dans 37 pays et emploie environ 40'000 salariés. Swissport a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,9 milliard de francs, en croissance de 10% par rapport à l'exercice précédent.

Le groupe français Derichebourg est pour sa part actif dans les services et le recyclage de métaux. L'entreprise avait annoncé l'été dernier une restructuration "stratégique", sans donner de détails, pour se désendetter. La cession de Servisair lui permet de se concentrer sur le métier de la ferraille.