Réservé aux abonnés

Rupture avec la clientèle américaine

18 juil. 2012, 00:01

La Banque Coop s'est défait de ses relations d'affaires avec ses clients américains. L'établissement détenu majoritairement par la Banque cantonale de Bâle a pris cette décision en juin, a indiqué hier son patron Andreas Waespi. Cette mesure touche 250 relations d'affaires de clients américains, a-t-il précisé. Elle concerne aussi beaucoup de Suisses binationaux. La Banque Coop n'est en revanche pas affectée par les problèmes de la Banque cantonale de Bâle avec les autorités américaines. Les deux instituts sont séparés juridiquement et opérationnellement. La Banque cantonale de Bâle fait parti...