Plongeon de 7,32% à la Bourse de Tokyo

Plombé par l'annonce d'un repli de production en Chine, l'indice boursier japonais Nikkei a fait une chute de 1143,28 points, soit 7,32%, jeudi au moment de la clôture.

23 mai 2013, 13:33
Ce jeudi, le marché japonais a entraîné dans sa chute les bourses européennes.

La Bourse de Tokyo a terminé jeudi en très forte baisse, de 7,32%, à l'issue d'une séance frénétique, après un bond de 80% en six mois qui pourrait avoir provoqué une surchauffe, entraînant dans sa chute les bourses européennes.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a plongé de 1143,28 points à 14'483,98 points, dans un volume d'échange inédit depuis la création de cette place boursière en 1949.

Le marché japonais a plongé après l'annonce que la production manufacturière en Chine se contracterait en mai d'après la banque HSBC, ce qui a relancé les inquiétudes sur la croissance dans la deuxième économie mondiale.

Surchauffe boursière

"L'indicateur négatif en Chine a provoqué le mouvement de vente", a expliqué Hirokazu Fujikiki, courtier chez Okasan Securities. "Il n'est pas étonnant que de tels soubresauts se produisent, vu la rapidité avec laquelle le marché (japonais) a grimpé récemment", a-t-il poursuivi.

Le Nikkei a en effet bondi de quelque 80% en six mois, dopé par la perspective d'une politique monétaire plus accommodante de la part de la Banque du Japon (BoJ).

L'indice vedette évoluait ces jours derniers à son plus haut niveau depuis plus de cinq ans, aussi des opérateurs guettaient la moindre occasion pour vendre certains titres achetés beaucoup moins chers et empocher un bénéfice.

Possible correction

Le Japon bénéficie de taux d'emprunt particulièrement bas sur les marchés, malgré son endettement colossal équivalent à quelque 250% de son produit intérieur brut.

Sur le marché des changes, le yen a rebondi, après avoir perdu 25% de sa valeur en six mois face au dollar et à l'euro. Peu après 11h00, le dollar ne cotait plus de 101,62 yens, contre 103,10 vendredi à 21h00, et l'euro 130,94 yens, contre 132,58 yens vendredi soir.

"Le marché pourrait entrer dans une période de correction après la forte chute du yen et la montée des actions" de ces derniers mois, a prévenu Daisuke Karakama, cambiste chez Mizuho Corporate Bank.