Réservé aux abonnés

Pharma en révolution

L’intelligence artificielle identifie toujours plus de maladies et, également de moyens de les guérir.

12 oct. 2019, 00:01
German computer scientist Juergen Schmidhuber speaks during a conversation during the 71st Locarno International Film Festival, Friday, August 10, 2018, in Locarno, Switzerland. The Festival del film Locarno runs from 1 to 11 August. (KEYSTONE/Alexandra Wey) SCHWEIZ FILM FESTIVAL LOCARNO 2018

Fini, le temps où les chercheurs dans leur laboratoire maîtrisaient toute la chaîne de la découverte d’un médicament. Les robots les remplacent de plus en plus. Jürgen Schmidhuber, directeur scientifique de l’Institut Dalle Molle de l’Université de la Suisse italienne (Idsia), considéré comme le «père de l’intelligence artificielle» (IA), décrit comment le deep learning, ou apprentissage profond, change radicalement la donne.

Dans les années 1990, vous avez été à l’origine des premiers réseaux de neurones artificiels très profonds. Comment cet «apprentissage profond» révolutionne-t-il, aujour...