Réservé aux abonnés

Perte de la BNS estimée à 14 milliards

UBS a indiqué, hier, que la Banque nationale suisse devait avoir basculé dans le rouge en 2018.
08 janv. 2019, 00:01
ACHTUNG REDAKTIONEN - ZUR UNVERAENDERTEN LEITZINSPOLITIK DER SCHWEIZER NATIONALBANK STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES THEMENBILD ZUR VERFUEGUNG --- Das Hauptgebaeude der Schweizerischen Nationalbank am Bundesplatz in Bern, aufgenommen am Freitag, 21. August 2009, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer) SCHWEIZ NATIONALBANK LEITZINS

La Banque nationale suisse (BNS), qui fournira demain de premiers éléments sur sa performance en 2018, devrait avoir basculé dans le rouge, estime UBS. Selon le numéro un bancaire helvétique, l’institut d’émission devrait avoir essuyé une perte annuelle de près de 14 milliards de francs, après avoir affiché un bénéfice record de 54 milliards en 2017.

Sur le seul quatrième trimestre 2018, la perte devrait s’inscrire à environ six milliards de francs, après un débours de 12,94 milliards au cours des trois mois précédents, a indiqué, hier, UBS. Pour mémoire,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois