Novartis: un premier trimestre stable et satisfaisant

Le groupe pharmaceutique rhénan a connu un premier trimestre 2014 stable et solide avec un bénéfice net de 2,83 milliards de francs.
24 avr. 2014, 07:50
Le groupe a déjà été poursuivi pour des fraudes à l'assurance santé aux Etats-Unis

Novartis a dégagé au premier trimestre 2014 un bénéfice net stable sur un an à 3,21 milliards de dollars (2,83 milliards de francs). Le chiffre d'affaires du groupe pharmaceutique bâlois a lui augmenté de 1% pour s'inscrire à 14,02 milliards de dollars.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a aussi évolué dans la stabilité à 3,66 milliards de dollars, a indiqué jeudi Novartis. Cité dans le communiqué, le directeur général, l'Américain Joe Jimenez, estime que la multinationale a réalisé un excellent trimestre.

Joe Jimenez relève encore le fait que Novartis a réussi de "grands progrès dans l'innovation". Revenant sur les transactions annoncées mardi, il note que ces opérations sont à même d'"assurer notre succès à l'avenir, grâce à une concentration plus poussée, à la puissance de l'innovation et à notre solidité financière."

Pour mémoire, Novartis a divulgué il y a deux jours l'acquisition des produits oncologiques du britannique GlaxoSmithKline (GSK). En même temps, il vend ses vaccins et il crée avec lui une coentreprise active dans les médicaments sans ordonnance.

Dans la foulée, le groupe rhénan va encore céder sa branche vétérinaire à l'américain Eli Lilly. Chacune de ces transactions pèse plusieurs milliards de dollars.

La performance trimestrielle de Novartis apparaît en gros conforme aux attentes moyennes des analystes consultés par l'agence financière awp. Ceux-ci tablaient sur un bénéfice net de 3,15 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 14,2 milliards.

A noter que les montants donnés le sont sur une base pro forma, excluant l'unité des diagnostics de transfusions sanguines.