Novartis: malgré des résultats en baisse, le CEO optimiste pour 2017

Le bénéfice net de Novartis a reculé de 5% à 6,7 milliards de dollars en 2016. Le CEO Joseph Jimenez se dit pourtant optimiste pour l'année 2017

25 janv. 2017, 07:21
/ Màj. le 25 janv. 2017 à 19:50
Joe Jimenez se dit confiant pour l'année 2017.

Pénalisé par la concurrence des médicaments génériques et la pression sur les prix, Novartis a réalisé des résultats en baisse en 2016. Le géant pharmaceutique bâlois a subi de plein fouet les effets de la perte du brevet de son médicament phare Glivec. Le sort de sa division ophtalmologique Alcon, toujours en difficultés, sera scellé dans le courant de l'année.

Le bénéfice net s'est replié l'année dernière de 5% par rapport à 2015, à 6,7 milliards de dollars (6,65 milliards de francs). Sans les effets de change, il progresse de 1%, a indiqué mercredi le groupe bâlois.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 48,52 milliards de dollars, fléchissant de 2% sur un an. Il est cependant stable par rapport à celui de l'année précédente à taux de change constant. Le résultat opérationnel (EBIT) a diminué de 8%, à 8,27 milliards de dollars.

Ces performances, qui se situent dans le bas de la fourchette des prévisions des analystes interrogés par AWP, n'ont pas refroidi les investisseurs. A la Bourse suisse, l'action a évolué à la hausse dès l'ouverture dans un marché SMI clairement bien orienté.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires est resté stable à 12,3 milliards de dollars. Le bénéfice net a plongé de 11% à 0,9 milliard de dollars. Le résultat opérationnel s'est inscrit à 1,5 milliard de dollars (-13%).