Mario Monti ouvrira les feux à Davos

Mario Monti prononcera le premier discours individuel du Forum économique mondial de Davos. Angela Merkel, David Cameron et Dmitri Medvedev lui emboîteront le pas.

16 janv. 2013, 14:36
Mario Monti prononcera le premier discours individuel.

De nombreux acteurs de la crise de la zone euro, dont le président du Conseil italien sortant Mario Monti, se pencheront sur le "dynamisme résilient" dès mercredi prochain au WEF à Davos (GR). Cette 43e édition, avec plus de 40 chefs d'Etat ou de gouvernement, mettra aussi à l'honneur la Russie et l'Afrique.

M. Monti doit prononcer le premier discours individuel prévu cette année au Forum économique mondial (WEF), peu après le président de la Confédération Ueli Maurer et le fondateur du WEF Klaus Schwab.

La formule a été modifiée et cette intervention sera plus courte que les traditionnels discours d'ouverture, a dit mercredi à l'ats l'un des directeurs du WEF, Alois Zwinggi, au terme de la conférence de presse de présentation à Cologny (GE).

Parmi les autres dirigeants attendus figurent notamment la chancelière allemande Angela Merkel et les premiers ministres britannique David Cameron et russe Dmitri Medvedev, dont le pays assurera la présidence du G20 en 2013.

Rapport sur la Russie évoqué

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, son prédécesseur Kofi Annan, les présidents de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi et de la Banque Mondiale Jim Yong Kim ou encore les directeurs généraux du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et de l'OMC Pascal Lamy seront également présents.

"Il y aura un intérêt spécial pour la Russie" qui se déplacera avec une forte délégation, a indiqué M. Schwab lors de la conférence de presse. Un rapport sur les scénarios pour l'économie russe à l'horizon 2030 doit notamment être présenté. Contrairement à la France, l'Allemagne sera aussi largement représentée. Et aucun membre des gouvernements américain et chinois ne sera à Davos.

M. Schwab espère que cette édition contribuera à restaurer l'optimisme sur la scène internationale, à recréer une approche globale et que les participants repartiront "avec davantage d'esprit civique".

La récente réunion internationale sur l'environnement au Qatar montre que "nous sommes bloqués" en matière de collaboration sur les enjeux globaux, a-t-il estimé. La confiance dans les dirigeants doit être rétablie, selon lui.

D'autres documents seront dévoilés tout au long de la semaine, dont un sur la reconstruction de la compétitivité en Europe ou un autre sur le rôle de la société civile à l'avenir.

JO 2022: Ueli Maurer participe à un débat

Autre moment fort du Forum, dix chefs d'Etat ou de gouvernement africains débattront de la situation de leur continent. La réunion davosienne doit évoquer notamment l'initiative "Grow Africa" qui a pour objectif d'améliorer la sécurité alimentaire du continent. Deux autres initiatives sur le changement climatique et sur la question de la parité entre les genres seront abordées.

"Etre résilient signifie s'adapter aux contextes changeants, résister aux chocs soudains et rebondir tout en continuant à poursuivre des objectifs critiques. (...) Chaque attribut - la résilience ou le dynamisme - est insuffisant isolément car le leadership en 2013 va nécessiter les deux; d'où le thème du 'dynamisme résilient'", résume M. Schwab dans un communiqué publié en marge de la conférence de presse.

L'accent dans les sessions sera mis sur l'économie globale, les enjeux politiques et les innovations scientifiques et technologiques, a encore précisé un autre directeur du WEF, Lee Howell. Plus de 2500 participants au total sont annoncés à Davos. Pas moins de six conseillers fédéraux seront présents. Seule Simonetta Sommaruga ne gagnera pas la station grisonne.

En marge des sessions, l'Open Forum va proposer des tables rondes sur l'emploi ou la guerre contre l'obésité. La candidature grisonne aux Jeux Olympiques de 2022 sera également évoquée avec un débat sur l'organisation de compétitions sportives majeures, auquel M. Maurer doit participer.