Réservé aux abonnés

L’Italie attaque la fumette allégée

Le pays a déclaré la guerre aux boutiques qui commercialisent des produits dérivés de la fleur de chanvre.

01 juin 2019, 00:01
La Police aux frontières a démantelé une «ferme» de cannabis, dans laquelle des migrants vietnamiens clandestins étaient contraints de travailler pour rembourser leurs passeurs. Derrière une enfilade de pièces secrètes disséminées de la cave au grenier et accessibles par des trappes dérobées où l'on doit se faufiler, les policiers ont découvert plusieurs centaines de plants de cannabis. 105668

En Italie, la justice a décidé d’interdire la vente de fleurs de chanvre à faible concentration de THC, le principe actif associé à l’effet stupéfiant de la marijuana. Les magistrats ont également interdit la vente d’huile ou de résine. En vente libre, depuis 2016, dans les magasins et les bureaux de tabac, ce cannabis allégé a, pourtant, un taux de THC quasiment anecdotique, puisqu’il est situé entre 0,2% et 0,6%, soit la quantité autorisée par la loi italienne. En revanche, il contient du cannabidiol (CBD), une molécule relaxante. Si les magistrats n’ont pas remis en question cette substance...