Réservé aux abonnés

Lindt & Sprüngli perd la première manche contre le fabricant de bonbons Haribo

OURSON DORE
06 août 2015, 15:23
data_art_1280509.jpg

Lindt & Sprüngli a perdu hier la première manche dans le conflit qui l'oppose au fabricant de bonbons Haribo. La chambre de la concurrence du tribunal de Cologne (All.) a donné tort au chocolatier zurichois, qui vend des oursons emballés dans un papier doré.

Le tribunal estime que les oursons de Lindt portent atteinte aux produits du fabricant Haribo, basé à Bonn, qui a fait prévaloir son droit à l'appellation "Goldbären" (ours en or) et qui craint un risque d'amalgame. Le fait que Lindt ait renoncé de lui-même à cette appellation pour ne conserver que le nom de "Lindt Teddy" ne change ri...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois